Vous venez de reprendre le travail ? Ou peut-être voyez-vous se profiler la rentrée étudiante ? Dans tous les cas, le moment est plutôt délicat. Car reprendre le cours de sa routine peut s’avérer fatiguant, physiquement et nerveusement, et ainsi impacter la bonne santé de votre sommeil. Le stress revient au galop et parfois, quand on a un peu abusé pendant les vacances tout spécialement, il peut être compliqué de revenir sur les rails. Mais à chaque problème sa solution ! Passez outre le coup de déprime de la rentrée et restez de bonne humeur pour attaquer cette nouvelle année de travail. Voici pour cela quelques conseils qui pourront vous être utiles afin de reprendre le travail ou les études du bon pied, en vous assurant des nuits reposantes et bien-sûr des réveils sereins !

 

De bonnes résolutions à tenir

Reprendre le travail après les vacances équivaut en effet souvent à prendre de bonnes résolutions. L’important en revenant à son poste est donc d’essayer d’y aller doucement dans un premier temps. Plus facile à dire qu’à faire quand le travail s’est accumulé pendant votre absence mais il faut garder à l’esprit qu’on court ici un marathon et non un sprint. Les étudiants étant moins confrontés au problème étant donné qu’en général, au lycée comme à la fac, on rentre peu à peu dans le vif du sujet, ce qui permet de s’adapter au nouveau rythme de manière progressive. Il peut aussi être nécessaire de penser à s’aménager des moments pour soi dans la journée. On se met en pause pour ainsi dire : en lisant un peu, pendant quelques minutes ou en écoutant un peu de musique. La musique est l’un des véhicules émotionnels les plus puissants. Une playlist spécialement faite pour se détendre peut donc faire des miracles avant le coucher. Si possible, une petite sieste peut aussi être bénéfique dans la journée. La sieste qui, dans certains pays, a même été totalement intégrée à la routine du travail. Cette dernière permettant au corps et à l’esprit de mieux faire face à la pression. À condition de ne pas dormir trop longtemps. On estime en général que le temps idéal d’une sieste se situe entre 20 et 25 minutes. Une sieste trop longue pouvant être contre-productive.

 

Apprendre à lâcher-prise

Ne pas se mettre trop la pression est primordial. Surtout au moment de la rentrée. Le décalage entre le rythme des vacances, où la vie s’écoule plus lentement et le travail, où règnent la pression et le stress, peut parfois être brutal. Il faut donc savoir relâcher cette pression et prendre du recul. Certains exercices respiratoires peuvent aider à tenir cette pression à distance. Un petit exemple : quand vous vous retrouvez face à un problème qui vous paraît insurmontable, concentrez-vous sur celui-ci et imaginez à chaque expiration que vous repoussez tous les sentiments négatifs. L’inspiration correspondant à l’inverse à l’inhalation de sentiments positifs. Quand vous savez qu’une grosse journée vous attend, dites-vous que tout va bien se passer. C’est le pouvoir de la pensée positive, sachant que la colère et un stress trop important n’ont de toute façon jamais aidé à résoudre les problèmes. Bien au contraire. Cette approche va d’emblée vous aider à mieux dormir car c’est le soir que l’esprit fait le bilan de la journée. Et forcément, qui dit journée stressante dit souvent nuit agitée. Le sommeil correspond au moment où le cerveau classe les informations pour faciliter l’apprentissage notamment, mais également la résolution de situations compliquées. C’est le fameux « la nuit porte conseil ». En toute logique, bien dormir équivaut à être en mesure de faire face à ce genre de problème.

 

Apprendre à lâcher-prise

 

Une bonne organisation

Savoir où on va et s’y préparer aide à réduire ce stress si nocif. Un bureau bien rangé, un agenda en ordre et le tour est joué ! Particulièrement utile quand on doit en plus gérer l’organisation de toute une famille. Attribuer des plages horaires à toutes les activités va ainsi permettre une meilleure appréciation de la journée et pourra aussi dégager du temps pour vous. Pour cela, quelques applications pour smartphones, comme Wunderlist, Remember the milk et Trello pourront vous aider. Des applis qui permettent de s’organiser sans se prendre la tête !

 

Une bonne organisation

 

Pratiquer une activité sportive

Mais comment faire quand les journées sont déjà bien remplies ? Avez-vous déjà entendu parler du Miracle Morning ? Cette philosophie de vie consiste à se lever plus tôt le matin pour profiter de suffisamment de temps pour s’adonner à des activités censées permettre une meilleure gestion du stress (entre autres bénéfices). Car se lever plus tôt, quand on y réfléchit, peut être la solution au manque de temps. À condition bien-sûr de ne pas se coucher trop tard non plus pour respecter le temps de sommeil nécessaire à une totale récupération. On s’aménage donc une plage rien qu’à soi, le matin, avant d’aller à la fac ou au bureau. On peut faire du yoga, de la relaxation, lire un livre, mais aussi du sport. Et peu importe le sport tant qu’il permet de s’évader pendant un moment des problèmes du quotidien. Le sport va nous permettre de nous oxygéner et de nous dépenser. Et s’il peut être plutôt difficile au début de se lever aux aurores pour aller courir (par exemple), très rapidement, les bénéfices acquis permettent de vraiment apprécier cette nouvelle routine.

 

Pratiquer une activité sportive

 

Prendre soin de son sommeil

Les vacances sont souvent caractérisées par des nuits blanches, des soirées tardives parfois même arrosées et des grasses matinées. Quand vient le moment de se remettre en selle, on galère et c’est normal. L’important, quand on le peut, est donc de se préparer en amont à son rythme de travail. Se coucher moins tard et se lever plus tôt. Passer du rythme vacances au rythme travail du jour au lendemain peut s’avérer compliqué. Dans tous les cas, il est primordial de prendre soin de son sommeil. De prendre le temps de mieux dormir pour mieux vivre. Sur un bon matelas correspondant à vos besoins, la tête posée sur un confortable oreiller, en essayant, le soir venu, de mettre les soucis de côté.

 

Trouver le matelas idéal en 6 questions

C'est parti !