Un plan qui tombe à l’eau ou une envie de passer le week-end à chiller : Netflix a sauvé plus d’une soirée. On ne va pas se mentir : c’est aussi notre meilleur allié en cas d’alerte canicule ou de (re)confinement. Et désormais, la plateforme de streaming multi-oscarisée a décidé de nous aider… à mieux dormir ! Spoiler alert : ça marche !

 

Deux ou trois choses que tu ne sais (peut-être) pas sur Netflix

C’est un fait bien connu : quand Netflix a vu le jour en 1997, il s’agissait d’un service de location de DVD par correspondance.  Fait un peu moins connu : le service de location de DVD et Blue Ray de Netflix fonctionne toujours ! En 2020, il comptait même 167 millions d’abonnés répartis à travers 190 pays.

Si Netflix menace régulièrement de prendre des mesures radicales afin d’interdire le partage de comptes, la firme prend la sécurité de ses DVD & Blue Ray très au sérieux. Ils sont stockés dans des entrepôts impossibles à identifier et qui ne figurent pas sur les cartes, et même les camions de livraison circulent sous couverture.

Aujourd’hui, c’est quand même le service de streaming qui fait les beaux jours de Netflix. Et la firme s’est si bien débrouillée qu’on est accro ! L’une des choses qu’on adore, c’est  de binge watcher notre série préférée sans publicité. Eh bien, sache qu’en moyenne, la plateforme te permet ainsi d’échapper à 219 heures de publicité dans l’année. Tu gagnes ainsi un peu plus   de 9 jours de vie par an… 

De là à dire que Netflix sauve des vies, c’est aller peut-être un peu loin. Pourtant, certains ne sont pas loin d’y croire : en octobre 2020, l’épidémiologiste belge Emmanuel André a demandé à Netflix (par tweet interposé) d’offrir un accès gratuit à tous les jeunes pour les encourager à rester chez eux le soir plutôt que de se réunir dans des fêtes où le virus se propage.

Netflix, c’est quand même (un peu) le mal

Allez, avoue (on est entre nous)… tu as déjà zappé une corvée, voire même un repas, parce que tu matais ta série préférée, pas vrai ? Il est même possible que tu t’endormes de temps à autre devant ton écran. On ne te jette pas la pierre : ça nous arrive aussi. D’ailleurs, dans notre grande générosité, on te propose de découvrir nos deux séries du moment.

  • Les irréguliers de Baker Street – Ce n’est pas faire offense à Sherlock Holmes que de le dire… Le gars est brillant, mais il souffre de quelques soucis d’addictions : l’alcool et les drogues, entre autres. Au moment où les ténèbres s’abattent sur Londres, il n’est plus tellement en mesure de gérer, et Watson se retrouve dépassé. De son côté, Bea s’efforce de maintenir à flot sa petite bande, composée de sa sœur Jessie, de Billy et de Spike. Histoire de gagner quelques shillings, elle accepte de bosser pour Watson.

 

 

 

 

Niveau ambiance, c’est très Chroniques des Bridgerton, mais plutôt version côté obscur. La bande d’ados qui commence par mener l’enquête sur « un simple » enlèvement d’un bébé se retrouve bientôt à affronter des forces surnaturelles qui se révèlent de plus en plus puissantes – et disons-le, un peu improbables parfois. Mais ça fonctionne plutôt bien !

 

  • Shadow & Bones – La saga Grisha – Une certaine Leigh Bardugo a créé ce qu’on appelle le Grishaverse : un univers dans lequel se déroulent les séries Grisha (évidemment !), Six of Crows et King of Scars. Tout commence au royaume maudit de la Ravka, traversé par un brouillard impénétrable. Enfin, tu peux y pénétrer. C’est pour en sortir (en vie), que c’est plus compliqué. La jeune Alina est embarquée par les Grisha (des magiciens badass) pour aller l’affronter. Bon, c’est une version simplifiée, c’est vrai. Il faut dire que le Grishaverse est d’une extrême richesse, et qu’on n’a pas envie de te spoiler.

 

 

Le Grishaverse étant d’une telle richesse, on n’a pas trop compris pourquoi Netflix nous a mixé joyeusement Six of Crow et Grisha en une seule et même saison. Ça ne facilite pas forcément les choses, pour celles et ceux qui n’auraient lu aucune des séries de Leigh Bargugo, c’est vrai. Mais ça vaut la peine de se laisser embarquer.

Et sinon… Pour les personnes qui ont lu l’œuvre de Leigh Bardugo… Dites, tout le monde attend l’arrivée de Nikolai, ou c’est juste nous ?

 

Mieux dormir grâce à Netflix ?

Le problème de Netflix (et de ses petits camarades Amazon Primes & Co.), c’est que le binge watching, c’est mauvais pour la santé. D’abord, ça a une fâcheuse tendance à grignoter sur nos heures de sommeil. Et puis, une bonne série bien rythmée, c’est divertissant, mais ce n’est pas vraiment le top pour te mettre dans l’ambiance pour une bonne nuit de sommeil. En gros, même si tu finis par tomber d’épuisement et par t’endormir, tu as de grandes chances d’avoir un sommeil agité – et donc, carrément pas réparateur. Et comme si ça ne suffisait pas, Netflix, ça se passe devant un écran, qui émet de la lumière bleue.

 

 

Tu me diras : c’est quoi, le problème de cette lumière bleue avec laquelle on nous bassine si souvent ? Eh bien, sache que notre horloge biologique est calée sur l’alternance du jour et de la nuit. Notre organisme réagit instinctivement à la lumière. Or, la lumière bleue émise par un écran est comparable à celle du soleil. En gros, même si ton esprit sait que c’est le soir et qu’il est temps d’aller te coucher, ton corps passe en mode « journée », parce qu’il est trompé par la lumière émise par ton écran. Tu risques donc d’avoir du mal à t’endormir, et là encore, d’avoir un sommeil agité.

Pourtant, Netflix n’est pas uniquement l’ennemi du sommeil. Parmi ses programmes originaux, la plateforme a produit récemment Le Guide Headspace du sommeil, un programme 100% dédié au sommeil. Ces petits épisodes d’une durée de 15 minutes environs se divisent en deux parties :

  • Une partie pédagogique – pour mieux comprendre les mécanismes complexes du sommeil ;
  • Une partie de relaxation – dédiée à un exercice de méditation ou de respiration.

 

Est-ce qu’on l’a testé pour toi ? Évidemment ! Verdict : c’est plutôt réussi ! Le format est concis, et les premiers épisodes permettent de faire le point sur quelques idées reçues, ainsi que de grappiller une foule d’informations intéressantes. Quant aux petits exercices proposés, ils présentent l’avantage d’être accessibles à tous, y compris aux personnes qui n’ont jamais pratiqué la méditation ou d’exercices de respiration. Quant à celles et ceux qui aimeraient aller plus loin, Netflix propose une autre série dans la même collection : Le guide Headspace de la médiation.