Si vous avez souvent mal au dos au réveil, le matin, ou la nuit, avec la sensation que votre matelas est inconfortable ou assimilable à une planche de bois… cet article va vous intéresser.

Ce matin j’ai mal au dos ! ” Et quand on parle de mal de dos, on remarque souvent qu’il se manifeste dès le réveil. Des douleurs au dos, au cou (cervicales), aux épaules ou encore aux fesses…Vous êtes en quête d’un matelas pour le mal de dos lombaire ? D’un matelas spécial pour le mal de dos ? Faut-il un matelas mousse ou ressort pour le mal de dos ? Découvrez nos conseils et astuces pour retrouver des matins et des nuits plus agréables en chassant les maux de dos.

Comment bien choisir sa couette : le bilan

 

Pourquoi les maux de dos se manifestent-ils au réveil ou la nuit ?

Les douleurs dorsales apparaissent souvent au moment du réveil car elles sont la plupart du temps associées à la posture durant le sommeil et à la qualité du matelas. Tout ceci en excluant bien-sûr les cas d’accidents ou les pathologies particulières : scoliose, …

Un matelas adapté à sa morphologie, à sa corpulence ainsi qu’à ses habitudes de sommeil est une des clés pour bien dormir mais aussi pour mieux se réveiller, sans douleurs. Il en va de même de l’utilité d’un oreiller ergonomique. Des achats malins qui vous éloignent des risques de douleurs de dos.

 

Mal de dos : pourquoi sommes nous tous concernés ?

Le mal de dos, c’est un peu le mal du siècle. On le croit réservé aux personnes d’un certain âge mais en réalité, il touche tout le monde. Il convient même par exemple de surveiller la qualité de la literie d’un bébé en bas âge pour justement le tenir éloigné des douleurs dorsales précoces.

Cependant, il existe des personnes à risque. Ainsi, passé 40 ans, il est plus fréquent de souffrir de maux de dos au réveil. Même un jeune homme de 25 ans qui ne fait pas de sport et qui dort sur un matelas de mauvaise qualité sera toujours plus exposé qu’une personne de 65 ans en pleine santé, munie d’un bon matelas et habituée à l’exercice.

Cela dépasse donc la question de l’âge. Les douleurs de dos sont inhérentes aux habitudes de vie et à la literie. Alors pour le mal de dos, quel matelas ?

Mal de dos : Le matelas peut-il éviter le mal de dos au réveil ?

 

Une literie abîmée favorise le mal de dos

C’est un fait indéniable : un lit en mauvais état entraîne une détérioration du sommeil. Le matelas et le sommier sont de véritables véhicules pour le pays des rêves. Ce sont des véhicules qu’il convient de choisir avec soin, pour mettre toutes les chances de son côté quand vient le moment de bien dormir.

La literie mal adaptée va ainsi favoriser le mal de dos. La raison à cela est très simple : avec le temps, le matelas et le sommier s’affaissent et se déforment. On le voyait tout particulièrement sur les anciens matelas à ressorts. Des ressorts que l’on peut véritablement sentir en se couchant, qui ont aussi tendance à former des trous et des creux. Il en va de même des anciens matelas mousse qui s’affaissent avec le temps.

Beaucoup de couples se plaignent, au bout de plusieurs années, qu’un fossé se creuse au milieu du matelas. Ainsi, pendant la nuit, les deux dormeurs, qu’ils le veuillent ou non, se rapprochent pour finir l’un sur l’autre. C’est un problème récurrent qui affecte le sommeil sur le long terme. Une literie déformée ne va pas procurer le soutien et le maintien nécessaires. Les points de pression ne sont pas soulagés, l’alignement de la colonne vertébrale n’est plus optimal, et très vite, apparaissent les douleurs dorsales comme les dorsalgies. Des maux peuvent se ressentir jusque dans la nuit ou au réveil, voire les deux.

Alors à quoi voit-on que la literie n’est plus à la hauteur et doit être remplacée au plus vite ? Le fait de trop s’enfoncer dans le lit est un signe qui n’a rien de rassurant. L’élasticité d’un vieux matelas n’est pas la même. Le garnissage se tasse avec les années et ne remplit plus son rôle. Le matelas qui ne reprend pas sa forme et laisse apparaître les fameux creux évoqués précédemment. Et ce sont précisément ces soucis qui provoquent des problèmes de dos.

Il en va de même pour la bonne ventilation nécessaire à un sommeil au frais. Un ancien matelas ne sera pas aussi performant sur ce point. Ce qui rend immanquablement le sommeil moins agréable et donc moins reposant.

 

Un matelas qui ne nous correspond pas accélère le mal de dos

Si changer de matelas implique de prendre en compte de multiples facteurs, c’est tout simplement car même un matelas d’excellente qualité peut provoquer des maux de dos si celui-ci n’est pas adapté aux besoins de la personne. Un matelas pour le mal de dos va alors devoir pleinement cadrer avec des spécificités qu’il ne faut pas négliger.

Par exemple, un matelas avec un degré de fermeté trop élevé peut être responsable d’un inconfort qui, à la longue, va provoquer des dorsalgies. Une bonne literie doit ainsi répondre à des besoins précis. Ce qui est donc important dans le choix du type de matelas, c’est tout simplement de rester à l’écoute de ses besoins.

Il en va de même d’un matelas trop souple. Même s’il est important pour ce dernier d’épouser parfaitement la forme du corps, il se peut que parfois, le matelas soit trop moelleux et n’impacte le confort au point de donner naissance à des douleurs. Quand on se demande comment choisir son matelas, il faut donc prendre en compte tout cela. Faire le bon choix pour tenir les maux de dos et de cou à distance, nuit après nuit. Une literie capable de prendre soin du dormeur sera ainsi la clé pour mieux dormir, limiter le risque de micro-réveils et favoriser des matins sereins, sans aucune douleurs.

Nous avons tous des besoins différents mais un matelas à la fois ferme et suffisamment moelleux peut être la solution pour bien dormir et ne pas ressentir de douleurs dorsales.

Un matelas pour chaque morphologie

 

Une mauvaise position pour dormir entraîne des douleurs dorsales

Nous vous parlions dans un précédent article des meilleures positions pour mieux dormir. Il est ainsi conseillé de dormir sur le dos. C’est la posture qui soulage le plus la colonne vertébrale. Dormir sur le côté n’est pas forcément indiqué si on souffre de douleurs aux épaules, mais il ne s’agit pas de la position la plus mauvaise pour votre dos.

On déconseille souvent de dormir sur le ventre. Cela peut, à plus ou moins long terme, réveiller de vilaines douleurs dorsales.

Et oui, parfois, le matelas n’est pas en cause dans les douleurs dorsales. Nous avons tous tendance à prendre des mauvaises habitudes dont il peut être difficiles de se défaire avec le temps. C’est particulièrement vrai quand on dort sur le ventre. Une position délicate en cela qu’elle a tendance à favoriser une cambrure dommageable pour le dos et les lombaires. Si vous aimez néanmoins dormir sur le ventre ou qu’en tout cas il s’agit de la posture dans laquelle vous vous endormez le plus facilement, n’oubliez pas d’y penser au moment de choisir le meilleur matelas.

Dans ce cas de figure, les spécialistes recommandent un matelas assez ferme pour que l’alignement reste correct. Un matelas ferme mal de dos idéal pour éviter cette fameuse cambrure et tout de même donner une chance de mieux dormir aux personnes qui affectionnent la position ventrale.

 

Un matelas pour soulager des problèmes de santé déjà existants

Certaines affections demandent aussi un type de matelas particulier. Quel matelas pour le mal de dos sciatique par exemple ? Un problème qui touche malheureusement de nombreuses personnes à travers le monde et qui peut également impacter le sommeil. Pour soulager la sciatique, un matelas ni trop ferme ni trop moelleux est recommandé. Un matelas suffisamment moelleux pour soulager les points de pression mais aussi assez dynamique pour aider la colonne vertébrale à conserver un bon alignement.

La solution est par ailleurs la même quand on cherche un matelas pour le mal dos et les cervicales. Un matelas à mousse viscoélastique à mémoire de forme par exemple, qui est connu pour soulager les points de pression évoqués plus haut mais aussi favoriser un meilleur alignement. Un matelas qui reprend sa forme et conserve sa capacité à proposer un soutien optimal.

Il en va de même pour les personnes en surpoids qui ont tendance à souffrir du dos. Pour ces dernières, un matelas spécial mal de dos va consister en un matelas ni trop ferme ni trop mou, capable à la fois de répondre à des besoins précis mais aussi de favoriser un certain bien-être.

 

 Un matelas adapté et de qualité, c’est fondamental

Parmi les bons réflexes à adopter quand on souffre de maux de dos, c’est de vérifier l’état de son matelas. Il convient de s’assurer que celui-ci n’a pas de bosses ou de trous, ou encore s’il n’est pas déformé. Un matelas ancien aura tendance à cumuler des défauts qui vont directement se répercuter sur votre santé et favoriser l’apparition de douleurs dorsales. Après 8 à 12 ans selon la qualité du matelas, on recommande de le remplacer.

Pensez à bien choisir votre matelas avec des mousses à haute densité et à haute résilience, synonyme de qualité et de confort. Les densités pouvant varier d’un modèle à l’autre, il est important de vérifier que celle que vous choisissez vous convienne parfaitement.

Un bon matelas se doit d’être ni trop dur, ni trop mou. Il faut ainsi que le matelas soit suffisamment ferme mais pas trop non plus. Vous entendez partout qu’un matelas dur est bon pour le mal de dos ? Ce n’est pas automatique ! Cela dit, il est bien entendu nécessaire qu’il soit également confortable. C’est ainsi l’objectif à atteindre : offrir à son corps un authentique maintien de la colonne vertébrale en supprimant les points de pression. Mais pas seulement bien entendu, tant il est primordial que le corps soit maintenu afin d’assurer un repos optimal et éloigner les douleurs de façon permanente.

Choisir l'oreiller ergonomique à mémoire de forme

 

Comment choisir son matelas pour le mal de dos : les critères ?

Si le rôle du sommier est important, car c’est notamment lui qui assure en majeure partie la ventilation de la literie, c’est bien le matelas qui supporte le corps et peut ainsi soulager les douleurs dorsales ou même éviter leur apparition. Il faut donc prendre en compte plusieurs facteurs quand vient le moment de faire son choix :

 

  • La fermeté : le défi consiste ici à choisir un bon matelas ni trop dur, ni trop mou. L’équilibre et la nuance sont de mise quand on s’offre un matelas pour mieux dormir. Les spécialistes sont en cela formels : sur une literie neuve et pleinement adaptée, les dormeurs ont tendance à moins bouger. Ainsi, les douleurs dorsales sont tenues à distance nuit après nuit. Il est donc nécessaire que le matelas soulage les points de pression et encourage un bon alignement de la colonne vertébrale. Un matelas adéquat sur le quel le dormeur bougera moins et bénéficiera donc d’un sommeil plus réparateur.

 

  • Une bonne régulation de la température : un bon matelas est un matelas avec une bonne ventilation. La circulation de l’air doit être optimale pour éviter de tenir chaud, quelle que soit la période de l’année, en plein été ou l’hiver. Quand on a trop chaud, on transpire et en général on dort moins bien. La chaleur qui va également venir modifier le seuil de la douleur. Ici, les échanges thermiques doivent être optimaux.

 

  • Un matelas confortable : si le matelas parfait pour le mal de dos ne pas être trop souple, il ne doit pas être trop dur non plus. Un certain moelleux est indispensable pour encourager dès qu’on s’allonge cette sensation de confort et de bien-être si recherchée. Sur un matelas à mousse à mémoire de forme par exemple, l’accueil est parfait. Les points de pression sont soulagés, au niveau des épaules ou des hanches notamment et les mouvements nocturnes sont absorbés. Ce qui tient à distance le risque de douleurs dorsales pendant la nuit ou au réveil.

 

  • Un matelas de la bonne dimension : peu importe que vous dormiez seul.e ou à deux. L’important est de choisir un matelas suffisamment grand pour que vous soyez à l’aise. Si vous vous sentiez à l’étroit sur votre ancien matelas, optez pour un modèle plus grand. Pour les couples, cela permet en outre à chacun de bénéficier de sa zone de confort. On estime que les matelas à zones de confort permettent de profiter d’un soutien adapté aux différentes parties du corps.

 

  • Un matelas pour se faire plaisir : c’est l’un des points les plus importants. Pensez à votre plaisir. Un matelas adapté est un matelas sur lequel on se sent bien et qu’on a hâte de retrouver tous les soirs ! 

 

Dormez

 

Le niveau de fermeté du matelas pour votre dos

On estime que le niveau de fermeté d’un matelas pour le mal de dos ne doit pas être excessif. De même que le matelas ne doit pas être trop mou non plus. Il suffit de trouver un matelas qui se situe dans la moyenne. Ni trop dynamique, ni trop moelleux. Et ce peu importe la technologie, mousse, ressorts ensachés ou latex.

 

Le garnissage du matelas

On retrouve sur le marché plusieurs types de garnissage de matelas. Le garnissage peut être synthétique ou naturel, en soie ou en bambou et coton. Sur un matelas ressorts ensachés par exemple, un garnissage de qualité va pouvoir faire la différence. C’est pour cette raison qu’une certaine épaisseur de matelas est recommandée. À plus forte raison quand on parle de maux de dos. L’épaisseur du matelas qui doit être conséquente concerne toutes les technologies pour assurer un maintien optimal du dos et de l’ensemble du corps.

 

L’aération du matelas

Nous avons vu que la ventilation, ou l’aération du matelas était importante pour correctement réguler la température. Un matelas pour le mal de dos doit lui aussi prendre cela en considération. Un bon matelas qui va présenter un coutil respirant mais aussi une âme, c’est-à-dire un corps capable de favoriser une excellente aération. Ce qui est le cas des matelas à ressorts ensachés, des matelas latex et des matelas à mousse à mémoire de forme. Des matelas à allier avec un bon sommier pour une ventilation optimale et un sommeil réparateur. Car au fond, il est primordial que la surface de couchage soit suffisamment respirante pour prévenir les éventuels problèmes à plus ou moins long terme.

 

La taille du matelas

Un matelas trop petit, surtout si vous dormez en couple, va favoriser un certain inconfort et provoquer à court terme des maux de dos. À l’inverse, un matelas assez grand, qui va permettre à chacun de bénéficier de sa propre zone, offrant de plus une excellente indépendance de couchage, sera parfait pour favoriser un sommeil de qualité.

Si vous dormez seul.e sur un petit matelas et que vous souffrez du dos, il peut ainsi être intéressant d’opter pour un matelas plus grand. Un matelas pour le mal de dos aux dimensions adaptées pour encourager un véritable bien-être.

 

La typologie de matelas

On distingue trois familles de matelas :

  • Le matelas mousse
  • Le matelas ressorts
  • Le matelas latex

 

Trois types au sein desquels on retrouve des matelas proposant un soutien différent, plus ou moins souples ou dynamiques. On peut ainsi s’offrir un matelas mousse plus ou moins souple. Il convient juste de surveiller la densité de la matière alvéolaire. Plus cette dernière est élevée et plus le matelas est dynamique. Sachant que la mousse à mémoire de forme vient quoi qu’il en soit épouser les formes du corps pour justement soulager les points de pression et éviter les douleurs.

Le matelas ressort, particulièrement, a beaucoup évolué. Composé de nombreux ressorts ensachés individuellement, proposant une excellente ventilation et une indépendance de couchage optimale, il peut, avec un garnissage conséquent, s’avérer parfait quand on souffre de douleurs dorsales. Dynamique mais pas trop et moelleux juste ce qu’il faut !

Le matelas latex enfin, offre une très bonne précision de soutien et s’avère tout aussi recommandé. Hypoallergénique et anti-acarien, il s’impose également comme une excellente alternative.

 

Quel est le meilleur matelas pour éviter le mal de dos au réveil ?

Il n’y a pas formellement de matelas spécialement conçu pour le mal de dos, cela dépend de votre profil de dormeur, de votre style de vie, de votre corpulence

Les matelas à mémoire de forme font partie des meilleures technologies pour éviter les douleurs. Ce type de matelas répartit les points de pression en fonction de votre morphologie. Parfaitement adapté aux contours de votre corps, qu’il va épouser, le matelas à mémoire de forme, que son soutien soit en mousse ou à ressorts, n’a pour ainsi dire que des avantages !

Sans parler de la fameuse indépendance de couchage, qui représente un confort supplémentaire quand on dort à deux. Il est donc vivement conseillé de bien choisir un matelas quand on veut prendre soin de son dos.

Hypnia vous propose un questionnaire pour trouver le matelas idéal et vous lever chaque matin du bon pied !

Vous venez juste d’acheter votre matelas ou votre budget est limité ? Optez pour un surmatelas à mémoire de forme. Il s’agit d’une excellente alternative pour les petits budgets ou pour un matelas peu confortable acheté récemment.

D'autres astuces pour mieux dormir sans changer de matelas

 

L’oreiller, à ne pas négliger pour éviter le mal de dos au réveil

Le rôle de l’oreiller est lui aussi important. Mais qu’est-ce qu’un bon oreiller ?

Un bon oreiller va permettre de favoriser l’alignement naturel de la colonne vertébrale et des vertèbres cervicales pendant la nuit. Il va également permettre le relâchement musculaire et une bonne circulation sanguine.

Sans oreiller, les torticolis ou les cervicalgies ne tardent pas à pointer le bout de leur nez. Les autres douleurs dorsales aussi d’ailleurs. Un oreiller ergonomique à haute densité va ainsi favoriser un bon maintien et réduire de manière considérable le risque de douleurs au réveil.

Sport et sommeil : La literie est essentielle

 

Matelas contre le mal de dos : conclusion

Pour résumer, choisir un bon matelas pour le mal de dos implique de prendre en compte plusieurs facteurs. Les douleurs dorsales qui peuvent ainsi disparaître ou en tout cas fortement diminuer sur un matelas adapté, ni trop ferme ni trop mou. Un matelas au soutien idéal, anti-acarien car hypoallergénique, de la bonne dimension et proposant un confort qui vous convient en tous points. Une combinaison presque sur-mesure qui n’est pas seulement recommandée aux personnes qui souffrent déjà de maux de dos. Non car un tel matelas convient finalement à tout le monde pour éviter de souffrir du dos.

Afin de vous permettre de mieux dormir, sur un matelas qui vous ressemble, et pour tenir les douleurs dorsales à distance, voici quelques conseils. Car bien dormir ne dépend pas uniquement du matelas…

 

  • Dormez sur le matelas Hypnia qui vous convient : un être humain passe en moyenne 40% de son temps à dormir. Il est donc essentiel que l’endroit où vous passez plus d’un tiers de votre temps, soit en adéquation avec vos besoins et que vous vous y sentiez (très !) bien, sans ressentir de douleur.

 

  • Faites de l’exercice quotidiennement : le sport prévient le mal de dos alors que la sédentarité le favorise. Développer sa musculature est donc important. Vous avez l’embarras du choix : la marche à pied, la natation, le fitness, la musculation (douce, afin de se muscler le dos)…. N’hésitez pas à travailler votre souplesse, c’est encore mieux. Pourquoi ne pas essayer le yoga ?

 

  • Vous n’êtes pas sportif ? Vous pouvez aussi soulager d’éventuelles tensions en effectuant quelques étirements basiques. Les tensions du bas du dos peuvent par exemple se « traiter » en ramenant doucement les genoux sur la poitrine. Une habitude à prendre quotidiennement pour un résultat optimal.

 

  • Adoptez de bonnes postures : au lit comme au travail, adoptez au quotidien les bonnes postures. N’hésitez pas à demander conseil à votre osthéo.

 

  • Surveillez la température de votre chambre : idéalement, elle doit se situer autour de 18/19 degrés. Pas plus de 21 degrés en tous cas. Si la chambre est trop chauffée ou trop froide ou même trop humide, cela peut tout à fait causer des douleurs dorsales.

 

  • Conservez de bonnes habitudes alimentaires : Le mal de dos est directement relié au poids du corps. Si celui-ci est excessif, il est normal de pouvoir ressentir un mal de dos au réveil.

 

Si les douleurs au dos sont trop importantes, consultez rapidement un médecin ou une personne de santé pour établir un diagnostic.

Trouvez le matelas idéal en 6 questions

C'est parti