Vous souffrez de courbatures au réveil

Vous avez mal au dos quand vous vous levez le matin ? Pire, vous souffrez même quand vous êtes allongé-e ? C’est mauvais signe concernant la capacité de votre matelas à prendre soin de votre dos. À vrai dire, cela signifie carrément que votre matelas est soit fatigué, et du coup vous l’êtes aussi, soit plus du tout adapté à votre morphologie. Son soutien n’est plus du tout à la hauteur sur toutes les parties de votre corps. Dans tous les cas, il est temps de penser à le changer pour trouver et adopter un matelas neuf parfaitement adapté à votre corps, à vos besoins et à vos envies. En règle générale, si vous ne bénéficiez pas d’un bon sommeil, il y a de grandes chances pour que ce soit en rapport avec le choix de votre matelas.

À noter que cette observation est valable pour les maux de dos, mais aussi pour les douleurs cervicales, le mal de reins et même parfois les migraines. Et généralement, on ressent aussi de l’inconfort pendant la nuit et les réveils nocturnes sont nombreux. Pour résumer, ce n’est franchement pas l’idéal. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à un kinésithérapeute.

Courbatures - Quand changer de matelas ?

Votre matelas ressemble à un terrain de cross

Matelas troué ou cabossé, matelas à changer ! Une maxime qui se passe presque de commentaire. Un matelas troué va faire plus de mal que de bien à votre dos et ainsi, vous dormirez moins bien. Sachant que ce genre de problème a tendance à s’aggraver avec le temps. Alors n’attendez plus et offrez-vous un bon matelas neuf qui saura vous faire oublier les bosses et les trous de votre ancien couchage. Vous avez besoin d’un bon maintien de toutes les parties du corps !

Bosses et creux - Quand changer de matelas ?

Votre lit fait du bruit

On a tous en tête ces vieux lits qui grincent. Vous savez, le genre avec de vieux sommiers à ressorts et des matelas qui ont fait leur temps ? Alors non seulement ça fait du bruit mais en plus, il est trop dur ou trop mou, ce qui n’a rien de confortable ! Un bruit qui signale qu’il est temps de changer votre matelas mais aussi certainement votre sommier ! Pensez maintenant à un beau matelas à mémoire de forme, qui épouse les courbes de votre corps. Laissez-vous séduire par l’indépendance de couchage et son silence. Terminé de réveiller votre conjointe-e quand vous allez au lit !

Vous souffrez d’allergies

Avec le temps, l’accumulation de la poussière et des acariens peut provoquer des allergies. Et peu importe que l’on mette une alèse. Au début, cela peut être minime mais à la longue, on est souvent enrhumé, on éternue et on respire mal. Un vieux matelas peut tout à fait provoquer ce genre de réaction désagréable.

Premier réflexe à avoir : bien nettoyer votre matelas, avec un aspirateur et réitérer l’opération régulièrement. Si rien ne change, c’est le matelas que vous allez devoir changer. Voire le sommier. Car lui aussi est souvent la cible privilégiée des petites bêtes et de la poussière.

À noter qu’un matelas à mémoire de forme est hypoallergénique et permet aux personnes souffrant d’allergies de bien dormir.

Allergies - Quand changer de matelas ?

En 2015, une étude menée par des chercheurs de l’Université de Salford, au Royaume-Uni, soulignait que les matelas de plus de 8 ans avaient beaucoup plus de chance d’abriter un nombre assez effrayant de bactéries. Maintenant, accrochez-vous, car le résultat de la recherche qu’ils ont effectuée sur un tel matelas est assez spectaculaire. Les scientifiques ont donc relevé des traces de nourriture, des molécules provenant de produits cosmétiques, environ 4 kg de peaux mortes, 17 espèces de champignons et des bactéries issues de matières dont la provenance a de quoi donner la nausée…

Alors non seulement un vieux matelas peut provoquer des allergies, mais également de l’asthme et des intoxications ! Et si les résultats de ladite étude peuvent aussi prêter à sourire (car qui se doutait qu’il y avait des champignons dans les vieux matelas ?), ils sont néanmoins à prendre avec le plus grand sérieux.

Un creux est apparu au milieu du lit

Nous sommes nombreux à avoir expérimenté le fameux creux au milieu du lit. Vous savez, celui dans lequel vous tombez au fur et à mesure de la nuit. Souvent, quand on dort en couple, on se retrouve au petit matin l’un sur l’autre, au milieu du matelas, sans trop savoir pourquoi. Alors au début, le creux n’est pas vraiment perceptible. Il suffit pourtant de tâter le matelas à plusieurs endroits pour tester sa résistance et sa fermeté, pour se rendre compte de son état. Et comme pour les trous et les bosses, c’est rarement bon signe quant à la santé de votre matelas. On peut toujours repousser le remplacement de son matelas mais à l’arrivée, il faudra le changer !

 

Votre sommeil se détériore

Vous avez remarqué depuis quelques temps que vous ne dormiez pas bien. Vous avez essayé les plantes, et même les somnifères mais rien n’y fait. Vous vous êtes mis au sport car vous savez que l’activité physique est bonne pour le sommeil. Vous limitez également votre consommation d’excitants, comme le café et vous surveillez votre alimentation. Pourtant, c’est toujours pareil, vous ne dormez pas aussi bien qu’avant. Et si le problème venait de votre matelas ? Ce fidèle matelas qui vous supporte depuis toutes ces années ! Un bon matelas qui a peut-être fait son temps…

Alors certes, il est parfois compliqué de définir les causes d’un mauvais sommeil. Le mieux est donc d’essayer de cocher toutes les cases et d’agir par élimination, sachant que si votre matelas a plus de 8 ans, il est fort probable qu’il soit la cause de vos soucis nocturnes. Ou tout du moins qu’il y participe.

Votre sommeil se détériore - Quand changer de matelas ?

Il existe donc plusieurs signes à prendre en considération quand vient le moment de changer son matelas.

Il faut aussi respecter sa durée de vie. Votre matelas, aussi confortable soit-il, n’est pas éternel. On estime en général qu’au bout de 10 ans maximum, il faut le remplacer. Aller au-delà de sa durée de vie revient à s’exposer à différents désagréments et à négliger la qualité du sommeil.

Il faut aussi prendre en compte le fait que vous changez. Notre morphologie évolue avec l’âge. Et de la même façon qu’un adulte n’est pas adapté à un matelas d’enfant, le même matelas ne pourra pas accompagner une personne sur une période de 20 ou 30 ans. D’une part car il ne sera plus en mesure d’apporter un soutien convenable et de procurer un sommeil réparateur, mais aussi car la personne aura trop changé pour toujours trouver son compte.

Trouvez le matelas idéal en 6 questions

C'est parti