Voici une question qui ne cesse de faire débat. D’un côté des voix s’élèvent pour affirmer qu’une nuit de 6 heures est largement suffisante pour permettre au corps et à l’esprit de pleinement se reposer tandis que d’autres se situent plutôt vers les 8 ou 9 heures, voire carrément 10 heures, pour ceux qui ont du mal à quitter leur matelas le matin. Alors qu’en est-il vraiment ? Existe-t-il une durée de sommeil universelle à respecter pour être en forme et en bonne santé toute l’année ? C’est en tout cas ce que des scientifiques hollandais ont semble-t-il défini au terme de plusieurs études (les résultats ont été publiés dans le Journal Clinique d’Endocrinologie et du Métabolisme hollandais), en 2016, établissant qu’il fallait dormir 7 heures par nuit pour bénéficier d’un repos « parfait ». Mais est-ce vraiment aussi simple et définitif ?

 

Combien d’heures de sommeil sont nécessaires chaque nuit ?

Les résultats de l’étude hollandaise sont à prendre avec des pincettes. Disons donc plutôt, en nous appuyant sur plusieurs autres études, que cette durée de 7 heures correspond davantage à une durée moyenne qu’à une durée idéale et universelle. Pourquoi 7 heures et pas 6 ou 8 ? Car une nuit de 7 heures permet au corps de maintenir la production d’insuline et les taux de glucose à un niveau acceptable. Une bonne occasion de rappeler que le manque de sommeil, au bout d’un moment, peut entraîner (entre autres effets secondaires indésirables) un dérèglement du taux de glucose et conduire à plus ou moins long terme à l’apparition de diabète. Mais avec des nuits de 7 heures, pas de risque. En 2018, c’est un organisme coréen qui affirmait que la durée idéale se situait entre 6 et 10 heures. Alors oui, dormir 7 heures est tout à fait sain. Mais est-ce idéal pour autant quel que soit son âge ? Pas forcément, comme nous allons le voir…

 

Quel est la durée de sommeil idéale ?

 

 

La durée de sommeil idéale varie avec l’âge

Car au fond, c’est bien du côté de l’âge qu’il faut regarder pour établir une durée de sommeil acceptable. Un enfant de 10 ans n’ayant pas les mêmes besoins qu’une personne de 75 ans. Le besoin de sommeil varie en fonction de l’âge. Ainsi, le manque de sommeil chez un bébé n’aura pas les mêmes conséquences que chez un adulte de 40 ans. Ce manque de sommeil pourrait par exemple conduire les enfants en bas âge à développer du diabète ou à terme, à souffrir d’obésité. La question est donc à prendre avec le plus grand sérieux.

C’est dans le but de nous guider dans notre recherche de la nuit parfaite mais aussi pour tenter, une bonne fois pour toutes, d’établir un tableau auquel se référer, que la Fondation Nationale du Sommeil, un organisme américain, a réalisé une grande étude. Étude regroupant six experts du sommeil et douze spécialistes. Les chercheurs s’étant également basés sur plus de 300 publications sur le sujet afin de livrer des résultats les plus précis possible.

 

Voici ce qu’ils en ont retiré :

 

La durée de sommeil idéale en fonction de l'âge

 

 

Vous aurez remarqué que plutôt que d’indiquer une durée précise, les chercheurs ont préféré tabler sur une fourchette. Chaque individu étant différent, y compris face au sommeil. Le fait d’indiquer par exemple pour les adolescents entre 8 et 10 heures donnant finalement un repère plus fiable car tenant compte de divers contextes et personnalités.

 

Être à l’écoute de ses besoins pour mieux dormir

Respecter ces durées est important. Cela dit, il convient également, quand on se situe dans une fourchette donnée, d’ajuster ses nuits en fonction de ses propres besoins. Autrement dit, il faut être à l’écoute de son organisme. Si par exemple, vous êtes âgé.e de 40 ans et que vous dormez 7 heures tout en vous sentant parfaitement bien, inutile de vous « forcer » à dormir une heure de plus. Cela pourrait en effet dérégler quelque chose qui, au fond, fonctionne parfaitement. C’est au contraire quand la fatigue est persistante, qu’il faut chercher à mieux dormir pour retrouver la forme. Le sommeil qui par la suite, va influencer la forme physique mais aussi le stress, le moral, la récupération et la concentration.

 

Recommandations sur la durée du sommeil : être à l'écoute de sa fatigue

 

 

Nuits idéales et petites siestes

La sieste peut parfaitement représenter l’opportunité de parvenir au meilleur équilibre au niveau du sommeil. Elle est reconnue comme étant très saine, quand elle ne dépasse pas une certaine durée. La sieste en entreprise est même de plus en plus adoptée. Et concernant la durée de la sieste, l’important est de ne pas entamer un cycle de sommeil sans pouvoir le terminer (un cycle faisant à peu près 90 minutes). C’est ainsi que les spécialistes de la question affirment que pour un adulte, la durée idéale de la sieste se situe entre 10 et 20 minutes. Le moment parfait étant entre 13h et 15h, afin de ne pas influer sur la nuit à venir et éviter l’insomnie ou les micro-réveils trop fréquents. Pour les enfants, qui intègrent la sieste dans leur routine journalière, c’est évidemment plus simple. Chez eux, suivant l’âge, la sieste peut alors durer jusqu’à 3 heures et ne pas nuire à la qualité de la nuit suivante.

 

    • Quelle est la durée idéale de sommeil ?
    • Il n’y a pas de durée de sommeil universelle. En fonction de son âge, chacun a des besoins différents. Ainsi, les enfants dorment environ 11 heures, les ados 9 heures et les adultes 8 heures, cette durée réduisant en moyenne toute la vie jusqu’à atteindre en moyenne 7 heures de sommeil pour les seniors.

 

Pour conclure, on peut donc affirmer que la durée de sommeil idéale existe, suivant son âge. Rester à l’écoute de son corps et donc de sa fatigue, respecter une durée acceptable de sommeil et éventuellement s’aménager quelques minutes dans la journée pour faire une petite sieste, pourront à n’en pas douter vous aider à rester en forme !