Il n’est pas toujours facile de bien dormir. Plusieurs facteurs peuvent gêner le sommeil voire l’empêcher purement et simplement. Le stress par exemple, est souvent montré du doigt mais ce n’est pas le seul « ennemi » d’un bon sommeil. En la matière, les allergies aussi reviennent souvent au centre du débat. Surtout quand vient le printemps d’ailleurs, quand les arbres bourgeonnent. Mais pas seulement…

 

Allergies et sommeil : d’où viennent les allergies ?

Les spécialistes ont observé une recrudescence du nombre de personnes touchées par des allergies pouvant impacter le sommeil ces 40 dernières années. Oui, les allergies sont en plein essor ! Une personne sur trois est désormais touchée et bien souvent, c’est le système respiratoire qui en fait les frais. Comme vous le savez, difficile de bien dormir quand on souffre d’un rhume. Le nez coule, les yeux piquent, on peut tousser, on éternue… Bref, ce n’est jamais très agréable, la nuit en particulier. La conséquence étant qu’on se réveille alors plus fatigué qu’au moment du coucher et qu’ensuite, les journées s’en ressentent. La rhinite allergique se place en première position du top des allergies respiratoires les plus courantes. Ses symptômes ressemblant beaucoup à ceux du rhume. La rhinite saisonnière, très fréquente, est causée par les pollens charriés par le vent, en provenance des arbres, des fleurs et des champs. C’est pourquoi le printemps est souvent une période difficile pour les personnes souffrant d’asthme allergique ou même d’eczéma. Mais pourquoi cela peut nous faire éternuer ? Car notre organisme, naturellement programmé pour contrer ce genre d’attaque, réagit de façon disproportionnée chez les personnes atteintes. La rhinite peut aussi provoquer des ronflements. Mais ne vous inquiétez pas, il existe des techniques pour arrêter de ronfler. Quand la rhinite ou les réaction asthmatiques se produisent toute l’année, la cause est à chercher du côté des acariens, d’une potentielle intolérance aux poils de certains animaux ou encore de la présence de moisissures. Dans tous les cas, la bonne nouvelle est qu’il existe des solutions simples.

D'où viennent les allergies ?

 

 

Allergies et sommeil : les acariens

Les allergies nocturnes entraînent divers problèmes respiratoires. Ces petites bestioles appelées acariens, souvent cachées dans les matelas, causent une congestion du nez et de la gorge (à cause d’une importante production de mucus). C’est notre système immunitaire qui réagit à leur présence. Le fait d’avoir le nez bouché assèche la bouche et parfois, une toux persistante s’en mêle. Résultat : impossible de dormir sereinement. Les acariens quant à eux, se nourrissent de morceaux de peau morte, de poils ou d’ongles et de moisissures. On en trouve dans les poussières, les oreillers en plumes, les sommiers tapissiers et les matelas en laine, mais aussi dans les moquettes, tapis, tissu, canapés, vêtements, jouets en peluche… Bref, difficile de leur faire la guerre mais pas impossible pour autant. Ces parasites se développent quand la température excède 20 degrés et quand on sait qu’un seul acarien peut pondre jusqu’à 40 œufs d’un coup, on prend rapidement conscience de la nécessité de ne pas favoriser leur prolifération.

Pour résumer, les acariens sont la cause numéro un des allergies liées au sommeil. Ce sont donc eux qui sont les plus susceptibles de gâcher vos nuits. Alors que faire ?

Les acariens - Allergies et sommeil

 

 

Allergies et sommeil : quel matelas choisir pour contrer les allergies ?

Un bon matelas bien sain est le meilleur barrage contre les acariens. Matelas qui va donc prévenir l’apparition ou l’aggravation des allergies. Pour autant, si un matelas neuf peut aider, mieux vaut opter pour un matelas spécialement conçu pour tenir à distance les petites bestioles. Les matelas à mémoire de forme de la gamme Hypnia sont ainsi équipés d’un coutil parfaitement hypoallergénique. Des matelas anti-acariens et antibactériens n’ayant fait l’objet d’aucun traitement chimique. Il peut également être intéressant de coupler les bienfaits d’un matelas à mousse à mémoire de forme avec ceux d’un oreiller lui aussi hypoallergénique, anti-acariens et antibactérien. Il existe plusieurs oreillers susceptibles de vous convenir comme l’oreiller ergonomique, l’oreiller anti-stress (un modèle disponible au format rectangulaire et au format carré) et l’oreiller fraîcheur, avec une plaque de gel thermorégulant. Ajoutez à cela un sommier lui aussi traité pour éliminer les risques d’allergies et le tour est joué !

Matelas à mémoire de forme - Solution contre les allergies

 

 

Allergies et sommeil : les autres solutions

S’équiper d’un bon matelas, de préférence à mémoire de forme et traité hypoallergénique est donc primordial pour réduire, voire éliminer les risques d’allergies. Sans compter les nombreux autres avantages liés aux matelas à mousse à mémoire de forme, comme le soulagement des points de pression, l’indépendance de couchage, ou encore le maintien de la colonne vertébrale. Cela dit, quelques précautions peuvent aussi aider à véritablement combattre les allergies liées au sommeil

 

Les réflexes du soir

Réfles du soir - Allergies et sommeilLes personnes allergiques doivent ainsi boire beaucoup d’eau, pour faciliter l’évacuation du mucus et libérer les voies respiratoires. Il faut aussi bien aérer son foyer. Surtout en journée et en soirée car c’est le matin que le pollen est généralement émis. Une bonne douche, cheveux compris, peut aussi éliminer les allergènes accumulés dans la journée. Les sprays pour le nez peuvent aussi aider, tout comme le fait de changer régulièrement les draps. Bien-sûr, il est également conseillé de ne pas laisser la poussière s’accumuler afin de ne pas favoriser l’apparition des acariens.

 

Les plantes

Les plantes - Allergies et sommeilSi renouveler l’air dans la chambre à coucher est primordial, il existe aussi différents moyens de purifier l’air d’une chambre. Ainsi, les diffuseurs d’huile essentielle sont d’incroyables acteurs. L’huile essentielle de citron a par exemple des propriétés bactéricides et antiseptiques. L’huile essentielle de lavande, quant à elle, présente des vertus d’anti-stress, de purificateur, et en plus, elle favorise la détente et le sommeil.

En parlant de lavande, elle figure également dans la liste des plantes à mettre dans une chambre. Plus actives que les huiles essentielles, les plantes ont pour effet de filtrer l’air. On sait tous que les plantes absorbent le CO² pour rejeter de l’oxygène et c’est l’une des choses les plus importantes sur Terre. Mais certains pensent que les plantes ne sont pas bonnes pour notre santé quand elles sont dans la chambre à coucher. Pour cause, quand la photosynthèse est suspendue durant la nuit, elles rejettent du CO². Pourtant, bien que cette idée reçue ait la vie dure, le volume de CO² rejeté est trop faible pour être nocif. Ainsi, certaines plantes ont des effets excellents sur notre sommeil. Dans le même registre, le scindapsus doré purifie l’air tandis que les violettes africaines, elles, ont pour effet de dépolluer l’air.

En résumé

Donc, pour vous prémunir des allergies diverses qui mettent à mal votre sommeil, munissez-vous d’un matelas hypoallergénique, d’un oreiller et d’un sommier sains, et les acariens vont déménager et ne plus vous causer la moindre allergie. S’il n’est pas d’actualité de changer entièrement votre literie pour le moment, un surmatelas, également à mémoire de forme, pourra protéger votre corps des acariens et bactéries. Le but : retrouver des nuits sereines ! Et si les allergies respiratoires persistent, une visite chez le médecin ne peut pas faire de mal. Au contraire, car un allergologue, spécialiste des allergies, sera véritablement en mesure d’identifier la cause de vos allergies et vous proposer des solutions adéquates. Il effectuera des tests cutanés et pourra même vous proposer des antihistaminiques ou une désensibilisation à l’allergie identifiée grâce aux réactions cutanées au test. Une literie adaptée va par contre éliminer d’emblée les risques. Pour les personnes susceptibles de souffrir d’allergies et pour celles qui en souffrent déjà et qui cherchent à améliorer leurs nuits.