La réponse à cette question peut paraître évidente. Quand on est fatigué, on manque de sommeil. CQFD. Et bien pourtant, ce n’est pas toujours aussi simple. Notre quotidien étant souvent stressant, et nos emplois du temps bien remplis, il est fréquent que notre sommeil souffre de notre mode de vie soutenu. Alors comment voir que vous devez dormir davantage ?

Les signes que vous manquez de sommeil :

Vous n’avez plus les idées claires

La moindre petite tâche, aussi banale soit-elle, vous semble extrêmement pénible ? C’est normal. Votre cerveau tourne un peu au ralenti car vos batteries sont déchargées.

edouard norton sommeil

Vous avez faim

La fatigue amplifie la faim. Une étude ayant carrément prouvé que le manque de sommeil entraînait une production moindre de leptine, une hormone qui joue un rôle primordial dans la régulation de l’appétit. La sensation de satiété est également concernée. À noter qu’en général, le manque de sommeil donne davantage envie de se jeter sur les aliments sucrés et peut également impliquer une prise de poids non négligeable.

Vous tombez malade

Les personnes qui dorment moins de 7 heures par nuit sont plus vulnérables et ont trois fois plus de chance d’attraper un virus. Un bon sommeil assurant au corps humain l’opportunité de résister efficacement aux microbes et donc, aux maladies hivernales.

Vous êtes hyper sensible

La fatigue influence directement les émotions. Vous pleurez devant la nouvelle pub pour les croquettes pour chien ? Vous multipliez les prises de tête avec votre entourage, pour de petits détails ? Allez dormir un peu et tout ira mieux.

Vos réflexes sont moins bons

Là encore, plusieurs études ont prouvé que le manque de sommeil rendait plus maladroit. Les réflexes en prennent un sérieux coup dans l’aile, ce qui peut avoir diverses conséquences sur votre quotidien. D’où l’importance de bien dormir avant, par exemple, de prendre le volant.

La technique du plateau :

Et si on jouait à un petit jeu mis au point par une chercheuse de l’Université de Chicago, dont le résultat devrait vous révéler si vous manquez ou non de sommeil ? Une question essentielle tant il est parfois difficile de faire la distinction entre une grande lassitude ou une véritable fatigue physique.

La marche à suivre

Le test est à réaliser idéalement l’après-midi. Allongez-vous sur votre lit, sur votre matelas bien confortable, la tête sur l’oreiller et munissez-vous d’un plateau en métal et une petite cuillère. Laissez pendre un de vos bras en dehors du lit en tenant la cuillère au-dessus du dit-plateau. Fermez ensuite les yeux afin de vous endormir. En toute logique, dès que vous serez dans les bras de Morphée, vous lâcherez la cuillère, qui tombera sur le plateau en faisant un bruit assez fort pour vous réveiller. Il est ainsi important de bien noter l’heure à laquelle vous avez débuté l’expérience.

Comment interpréter les résultats ?

Si vous vous êtes endormi en moins de 5 minutes, il y a urgence. Vous manquez de sommeil. Vous pouvez ainsi aller ranger la cuillère et le plateau et vous offrir une bonne sieste, tout en veillant, les jours suivants, à vous coucher à des heures régulières, pour vous assurer un repos de qualité.

Entre 5 et 10 minutes, rien de catastrophique, mais tout indique que vous manquez quand-même de sommeil. Si par contre il faut plus de 10 ou 15 minutes pour vous endormir, aucun problème…

Il est bon de rappeler que le manque de sommeil, outre le fait qu’il vous empêche d’évoluer en toute quiétude dans votre environnement de travail, peut aussi causer des dommages beaucoup plus graves à plus ou moins long terme.

Le manque de sommeil est par exemple un facteur aggravant dans la prise de poids. Il augmente le risque d’accident au volant (mais pas seulement), peut affaiblir le système immunitaire, dérégler le système hormonal, augmenter le risque de diabète et favoriser les soucis cardiovasculaires. Ne pas dormir suffisamment peut aussi causer des troubles de la mémoire et favoriser les sautes d’humeur.

Autant dire qu’on parle ici d’un sujet très important qui ne doit en aucun cas être pris à la légère.